Brexit: nouveau guide du transport international anglais

Le Brexit a redéfini les contours du transport international pour l'Angleterre, impliquant des mises à jour majeures des formalités douanières. Des systèmes comme le GMR deviennent des incontournables, tandis que le rétablissement des contrôles sanitaires bouscule les habitudes. Avec des procédures renforcées pour assurer la sûreté des importations, les professionnels du secteur doivent s'adapter rapidement. Découvquez les nouvelles normes qui transforment le paysage logistique post-Brexit.

Comprendre les nouvelles formalités douanières et réglementaires

Face aux changements induits par le Brexit, les entreprises et transporteurs doivent s'adapter aux nouvelles normes. Dès le 1er janvier 2022, le Royaume-Uni a instauré un système de référence pour les mouvements de marchandises (GMR) afin de gérer les formalités douanières pour les flux traversant la Manche. Cela concerne les flux RoRo, c'est-à-dire le transport par roulier.

En parallèle : Conseil voyage et vacances : votre guide ultime

Les contrôles sanitaires et phytosanitaires ont été rétablis pour les importations au Royaume-Uni en provenance de l'UE. Les vérifications concernent notamment les produits alimentaires et agricoles pour préserver la santé publique et celle des écosystèmes.

En plus de ces mesures, une nouvelle politique de sécurité et de sûreté pour les importations a été mise en place. Les transporteurs doivent désormais inclure des références spécifiques dans le système GVMS (Goods Vehicle Movement Service) pour obtenir leur GMR, essentiel pour traverser la frontière.

A lire aussi : Comment favoriser le développement de la créativité chez les enfants grâce à l’art ?

Pour s'assurer de la conformité avec ces exigences, il est recommandé de préparer les formalités à l'avance pour éviter les retards aux frontières. Pour en savoir plus sur les implications de ces changements et les démarches à suivre, il est essentiel de se référer aux ressources et guides mis à disposition.

Adapter les opérations de transport international à l'ère post-Brexit

Le Brexit a entraîné des modifications substantielles dans le domaine du transport international. Les transporteurs sont désormais tenus de s'enregistrer dans le service GVMS et d'acquérir un GMR pour toute expédition vers le Royaume-Uni. Cette mesure vise à garantir la fluidité des opérations douanières et à prévenir les blocages aux frontières.

  • La région Hauts-de-France a élaboré des plans de gestion du trafic pour répondre aux conséquences du Brexit. Ces plans comprennent des stratégies détaillées pour la navigation et le franchissement de la frontière, spécialement pour les semi-remorques non accompagnées.
  • Les transporteurs doivent également être attentifs aux angles morts lors du convoi de marchandises, assurant ainsi une transition sans heurt lors des contrôles frontaliers.

La préparation et la compréhension des processus en vigueur sont cruciales pour maintenir l'efficacité des échanges commerciaux et minimiser les délais de transport.